Méditation pour un temps de Pâques

Une invitation par Bertrand de CAZENOVE, pasteur et président du Conseil de la Région parisienne

La nouvelle est tombée hier : la photo d’un de ces fameux trous noirs dont la présence défie tout entendement a été révélée. Elle montre une masse provenant de la mort d’une étoile,  20 milliards de fois plus lourde que le soleil. Sa gravité attire la matière sur son passage et empêche tout rayonnement d’en ressortir.  Fascinant, ce trou noir est un redoutable puits sans fond.

Des trous noirs, il y en a ceux que nous constatons chez les autres, il y a ceux qui nous emprisonnent. Ce sont nos ennemis : maladies, conflits, injustices, lorsqu’il n’y a même plus d’horizon, lorsque la mort plombe tout avenir, tout projet, toute joie, toute vie. De quoi gémir, comme le psalmiste : Jusques à quand Seigneur, m’oublieras-tu sans cesse ? Jusques à quand me voileras tu ta face ? Jusques à quand devrai-je me ronger de chagrin? Jusques à quand mon ennemi l’emportera-t-il sur moi ? Regarde, réponds-moi Seigneur mon Dieu : fait briller mes yeux, autrement je m’endors pour mourir, sinon mon ennemi va dire : « je l’ai vaincu », et mes adversaires se féliciteront de m’avoir fait céder.

Et pourtant l’inéluctable n’aura pas empêché que la réalité soit dévoilée : Pour moi, je reste assuré de ton amour, que mon cœur se réjouisse de ta délivrance. Que je chante en l’honneur du Seigneur pour le bien qu’il m’a fait ! (Psaume 13). Christ est ressuscité, Alléluia !

- Bertrand de CAZENOVE

pasteur et Président du Conseil de la Région parisienne

Partager par mail
Publié le 12 avril 2019

Commentaires

Aucun commentaire