Accompagner les enfants

Pourquoi et comment faire découvrir la religion aux enfants
Dire Dieu au tout-petits
Faire confiance
L'enfance de Jésus
L’heure du paradis
Durant une quinzaine d’années, j’ai animé « l’éveil spirituel », dans une école maternelle catholique belge
Il ne s’agit pas de vouloir communiquer un concept philosophique ou intellectuel de « Dieu », mais de faire goûter aux enfants la Bonté et l’Amour de Dieu. La vie de Jésus en donne de beaux exemples. Cette tâche nécessite une grande vigilance. L’enfant est spontané, confiant et doté d’une fraîcheur sans pareille. Il est donc fondamental que l’éveil spirituel soit respectueux de sa personne et participe au développement de sa liberté. L’éveil spirituel se fait d’abord en famille. Celle-ci est le premier terreau qui nourrit l’enfant. L’école constitue une partie importante de la vie de nos enfants aussi. C’est pourquoi il est important d’y aménager « l’éveil spirituel ».Pour ma part, le choix des passages bibliques était souvent en lien avec le vécu de la classe car la dimension spirituelle est au cœur de notre quotidien. Audio-visuel, marionnettes, mises en scène, contribuaient à rendre la catéchèse vivante et à la portée des petits. À l’occasion d’une promenade en forêt les enfants ramassaient des « trésors » devant lesquels nous nous émerveillions au retour : une feuille, une coquille d’escargot, une châtaigne…, puis nous apprenions un psaume pour rendre grâce.Le temps liturgique ponctuait nos échanges. Le ruissellement du bâton de pluie débutait la rencontre et invitait au silence. Une belle bible ouverte, une bougie allumée… des coussins confortables, favorisaient un climat d’intériorité. Le passage biblique était raconté, mimé, joué… un chant ou une danse clôturait la rencontre.Ces moments de « paradis » sont une joie profonde par l’espérance vécue avec les enfants. Ils sont une source de vie, pour moi aussi. Fariba Samii, Pr à l’Institut International catholique de catéchèse à BruxellesParoles Protestantes - Décembre 2007

Articles liées