Eglise protestante unie de France

Région Parisienne

Communiquer aux jeunes

Dans un premier temps, il s’agit d’informer les jeunes et leurs familles des offres existantes.
Ces structures existantes qui organisent depuis des années des camps peuvent ensuite être des soutiens précieux dans l'organisation de nouvelles initiatives comme celle de la réalisation d'un camp dans le cadre paroissial ou consistorial. Les exigences de directeur et d'animateur diplômé1 ainsi que les différentes démarches administratives2 de déclaration d'un camp rebutent certaines communautés à organiser au final leur camp. Par le biais d'associations comme la Ligue pour la Lecture de la Bible, les Baladins, ou encore le Service protestant de mission (Défap), certaines paroisses ont trouvé le soutien logistique, administratif et même des moyens humains pour l'organisation de leur camp.

Pour encourager l’engagement individuel des jeunes de 16 à 25 ans, il existe depuis 2010 une nouvelle forme d’engagement volontaire : le service civique. L’Etat incite des jeunes à s’engager dans une mission d’intérêt général, pendant 6 à 12 mois, en contrepartie d’une indemnité et d’une reconnaissance de l’expérience. Ce temps d’enrichissement personnel est une opportunité de vivre de nouvelles expériences vers un engagement professionnel, un tremplin vers l’autonomie financière, une occasion de prendre part à l’action, de s’ouvrir à d’autres… de donner du sens à sa vie. La Fédération de l’Entraide Protestante (FEP) a entrepris de faire le lien entre les associations et les candidats au service civique afin de proposer des engagements de valeur et de sens.

 

Pour mieux communiquer…

Penser à réunir les informations concernant différents camps d’été proposés aux jeunes par des associations (Baladins, Ligue pour la Lecture de la Bible, EEUdF, UCJG… des camps proposés par d’autres paroisses, par le consistoire ou la région…) et les mettre à disposition des jeunes et des parents. Une aide financière peut aussi être proposée par l’entraide pour faciliter la participation de certains jeunes.

Des rassemblements régionaux ou nationaux peuvent permettre aux jeunes de trouver un élan absent du niveau local, faute de moyens ou de personnes. Leur enthousiasme peut ensuite être contagieux, mais pour qu’ils y participent, parfois il faut encourager activement !

Cibler un événement en particulier pour créer une dynamique particulière. Identifier un ou plusieurs adultes qui pourront y participer à côté des jeunes comme accompagnateurs. Ces adultes pourront aider à constituer le groupe. 

Afficher au fond du temple ou dans les locaux paroissiaux des affiches d’événements qui peuvent toucher la jeunesse mais aussi ne pas oublier de mettre des liens sur le site internet ou sur la page Facebook de la paroisse.

Annoncer des événements pour jeunes dans le bulletin paroissial. Mais penser également à solliciter et publier des témoignages de jeunes après coup (parfois sous forme d’interview et photos tout simplement). Un tel article non seulement valorisera la parole des jeunes, mais sensibilisera également les paroissiens à la dimension jeunesse de l’Eglise.

Exploiter toutes les nouvelles formes de communication, notamment les réseaux sociaux (Facebook, etc). Les rassemblements régionaux ou nationaux y ont souvent leur page et c’est un moyen facile de créer une dynamique chez les jeunes au-delà des limites de la paroisse.

N’oubliez pas d’annoncer aux jeunes que l’Eglise protestante unie de France offre des aides financières à ceux qui participent à des stages BAFA ou BAFD3.
Quelques outils intéressants pour accompagner un séjour de solidarité « Partir pour être solidaire ? » RITIMO 2007 (réédition en 2013), « Un visa pour le voyage » du CCFD.

 

1 et 3. Lien à venir

2. Lien vers Malle administrative et technique - À venir

Témoignage

«

Au départ, les personnes âgées ne m’attiraient pas trop, je m’intéresse plus aux enfants. C’est d’ailleurs dans le cadre des colonies que j’ai découvert les Térébinthes. Le directeur a lancé un appel aux animateurs pour un service civique dans la maison de retraite, j’ai candidaté. Après une semaine en immersion, j’ai trouvé que c’était intéressant, je suis prête à m’engager !

»

Ervane, membre d’une Eglise locale (19 ans)

 

« 

Depuis trois ans, je participe aux soirées PULSE (Jeunesse Pour Christ) dans les Yvelines. Dès le départ, ces soirées ont été une source d’édification et de motivation pour moi dans ma foi, et je m’y suis vite engagée. Je suis maintenant responsable de toute la partie régie à PULSE ! Au lieu de m’éloigner de mon église, cette expérience m’a donné confiance en moi et j’aide à lancer un groupe de jeunes dans ma paroisse.

»

Auxane, membre d’une Eglise locale (16 ans)

 
«

L'inspection de Montbéliard de l'Eglise évangélique Luthérienne de France (EELF) a constitué il y a quelques années une structure associative (Comité Protestant d’Animation – CPA) afin de déclarer les camps mais aussi les week-ends organisés par les Eglises Luthériennes du pays de Montbéliard. Cette initiative est devenue progressivement une structure associative commune à l’EELF et à l’ERF et évidemment désormais de l’Eglise protestante unie région Est Montbéliard. Cette association permet de mutualiser animateur, directeur et autre personnel nécessaire à la bonne organisation de séjour pour les jeunes dans le cadre ecclésial.

»

Gwenaël Boulet, pasteure