Eglise protestante unie de France

Région Parisienne

Faciliter la prise de parole

Selon un rapport sur « l’engagement bénévole des jeunes » fait par France Bénévolat en 20081, les structures qui favorisent l’engagement des jeunes sont marquées par :

Une ambiance conviviale et festive
Une formulation claire du projet commun
Une place significative des jeunes dans les instances
La pratique de l’accompagnement positif de la part des seniors
Le droit à l’erreur et la valorisation des projets réussis

 

Ce rapport recommande cinq éléments à mettre en avant :

Partir des désirs (activités, événements, intérêts) des jeunes

Respecter les rythmes sociaux des jeunes

Identifier des projets spécifiques où les jeunes peuvent s’impliquer à leur manière

Favoriser la coopération intergénérationnelle

Reconnaître les compétences acquises

 

En partant de ces remarques et recommandations que faudrait-il faire évoluer dans nos méthodes et nos structures pour mieux responsabiliser les jeunes dans nos paroisses ? La question est posée, des propositions sont faites par le volontariat et par le carrefour de l’engagement, à chacun de s’en saisir…


1. Lien vers Rapport de 2008 de France Bénévolat sur l’engagement bénévole des jeunes (pdf) - À venir

Témoignage

«

Depuis quelques années, nous avons vu arriver des familles avec des enfants et nous avons eu la chance de voir ces familles rester.  Ainsi sous l’impulsion du pasteur se sont organisé des WE école biblique et kt avec les enfants et les moniteurs, 6 fois dans l’année  dans un lieu sympathique. D’année en année les enfants sont devenus ado et prennent toujours autant de plaisir à se retrouver 6 fois dans l’année en week-end mais aujourd’hui que nous sommes en vacance pastorale ce sont les  autres ministres du consistoire qui nous épaulent. L’idée nous est alors venue d’inciter les plus âgés  à former un groupe de jeunes.  L’animateur de jeunesse régional, Jean-Luc Cremer, est venu par deux fois pour leur donner un élan. Nous  poussons  Sonia l’une de nos jeunes à passer son BAFA ainsi s’ouvriraient devant eux d’autres opportunités d’activités.

»

Susi Meusinger, témoignage de la présidente du conseil presbytéral de l’EPU de Montluçon en 2011