Jouy-en-Josas (78)

Doit sa célèbre " tulle de Jouy " au protestant wurtembourgeois Christophe-Philippe Oberkampf. Arrivé à JOUY en 1760, il fonda la Manufacture, qui devint la plus importante manufacture d'impression sur tissu d'Europe.
Le Musée de la toile de Jouy est comparable, techniquement, au Musée de l'impression sur tissu de Mulhouse. On y trouve les actes d'état civil protestants des Oberkampf, extraits des registres des ambassades de Suède, puis de Hollande, à Paris, car ils ont partagé le sort des protestants français d'avant l'Edit de tolérance. Il ne reste de l'immense manufacture que la maison du pont de Pierre, 1, rue de la Manufacture, où les souvenirs d'Oberkampf ont été réunis dans le jardin : tombes de famille et versets bibliques gravés sur bois. En suivant le cours de la Bièvre jusqu'à Paris, on aboutit aux Gobelins, autre famille protestante célèbre.