Versailles

Versailles est également un haut lieux de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen en 1789.
À Versailles, les lieux de réunion des États Généraux et de l'Assemblée nationale, où furent votés les textes sur la liberté de conscience et la Déclaration des droits de l'homme, ne sont pas actuellement accessibles au public, seule l'est la salle du Jeu de Paume. Elle est consacrée à la naissance de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen en 1789. Rabaut Saint-Etienne, député du Tiers-État aux États Généraux, fils du pasteur Paul Rabaut, de Nîmes, membre de l'Assemblée constituante, réclama non seulement la liberté de conscience, mais la liberté de culte : “Ce n'est pas la tolérance que je demande, mais la liberté ! " (Discours du 23 août 1789).