Lettre d'infos

 

 

Si ce message ne s’affiche pas correctement merci de suivre ce lien facebook twitter instagram youtube
   
 
Eglise protestante unie en Région parisienne Novembre 2021
Lettre régionale novembre 2021
 
 
Pour une Église de témoins
 
fleche EDITO

 

Ce que vous avez fait au plus petit de mes frères…

image

Tout le monde connaît le salut scout : serrement de main gauche (celle du cœur), main droite levée à hauteur d’épaule, trois doigts pointés vers le ciel (en souvenir d’une promesse faite devant Dieu), et le pouce replié sur l’annulaire : le plus grand protège le plus petit. Voilà sans doute l’essentiel de ce qui, dans le scoutisme, vient de l’Evangile. On y apprend que nous sommes responsables les uns des autres et que la vulnérabilité des uns est l’affaire de tous. “C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres qu’ils reconnaîtront que vous êtes mes disciples” dit Jésus (Jn 13,35) Et l’amour ce n’est pas de se lamenter sur les difficultés des autres mais c’est de s’engager pour les affronter ensemble. C’est un modèle de vie d’Eglise qui se s’expérimente déjà dans les entraides fraternelles mais, bizarrement, qui n’est que rarement mis en œuvre entre les Eglises elles-mêmes. Comment pouvons-nous continuer à voir certaines Églises locales s’amenuiser et dépérir à petit feu sans même chercher à les relever ? Le grand protège le petit ? Chiche ? Parce que c’est possible ! Quand une Église locale, comme celle de St Germain-en-Laye par exemple, accepte de relever le défi d’essayer de revitaliser la paroisse de Dreux en train de mourir, personne n’y croit vraiment… Et pourtant ! Quelques deux ans plus tard, j’ai assisté à une assemblée générale dans le temple rénové de Dreux avec 80 personnes présentes, de la musique joyeuse, des projets plein la tête et une envie folle de grandir encore et encore. La méthode employée est relativement simple : le grand protège le petit… Voici les ingrédients. Il faut une Église qui a soif d’abord. Parce que si le petit ne sait pas qu’il est petit, il risque de se sentir vexé si on lui propose de l’aide. Il faut une Église-source ensuite. L'Église de St Germain est solide et elle se sent pleinement engagée dans ce projet missionnaire au point d’y mettre de l’argent, du temps, de l’énergie humaine et spirituelle, d’envoyer une délégation pour porter le projet. Les deux ensemble doivent apprendre à construire un éco-système où chacun trouve sa juste place. Il y faut aussi un pasteur, avec si possible une belle énergie, et plutôt motivé par la mission de l’Eglise. Il faut enfin le soutien de la région, parce qu’il faut voir le temps long et que les moyens peuvent venir de l’institution quand elle se met au service de la mission. Alors bien sûr, il faut savoir être fort sans écraser le faible et cela s’apprend… Mais cette manière de construire la croissance de l’Eglise à partir de la base existe depuis les débuts du christianisme. C’est de cette manière que le protestantisme s’est implanté au XVIe siècle quand une Église dite “dressée” (comme un arbre à maturité) portait une Église dite “plantée” (comme un arbrisseau en pleine croissance). Au XIXe siècle, les Églises dites “mères” ont couvert la région en allant implanter des Églises dites “filles”. Le moment est sans doute venu aujourd’hui de renouer avec notre histoire. Faire grandir l’Eglise en prenant soin les uns des autres doit aujourd’hui être "dé-cléricalisé", autrement dit ne plus reposer sur les seuls pasteurs qu’on envoie évangéliser à notre place, mais redevenir ce qu’elle est en esprit et en vérité : une affaire d’Eglise. Quand le fort protège le faible, le fort grandit spirituellement et le petit grandit… numériquement, jusqu’à ce qu’il devienne à son tour capable de porter la fragilité d’une autre Église, qui vient juste d’être plantée… “Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises !” (Ap 3,6)

Pasteur Samuel AMEDRO

image
Se former
Même plus peur
Les 3 et 4 décembre à Lyon-Valpré, la CPLR propose aux membres des Conseils presbytéraux un forum (apports, échanges, formation) pour résister à la pression de la peur et des discours identitaires.
Lire la suite
  image
Catéchèse
Deux rencontres à noter !
Deux webinaires, "des idées pour une approche catéchétique de l'Avent et de Noël" et "la catéchèse - quelle mission aujourd'hui ?" au mois de novembre.
Lire la suite
  image
Oeuvres & mouvements
Vente de Noël de l'EMPP
Les 12 et 13 novembre aura lieu la vente de Noël de l’EMPP (Entraide Médicale Protestante Pastorale) au temple de l’Etoile, à Paris. 
Lire la suite
 
image
Vie régionale
Suite de la rencontre des Trésoriers du 13 octobre dernier
Cyril BONNIN, trésorier de l'Eglise de Montargis nous livre un aperçu de son expérience :
Lire la suite
  image
Évangélisation
Dreux-Marsauceux, revitalisation d’une paroisse mourante !
"L’Église de Dreux connaît aujourd’hui un véritable renouveau ; bien sûr, il doit encore être consolidé et poursuivi. Ce renversement de situation, qui est signe de Réveil, peut servir d’encouragement et de modèle à d’autres paroisses de l’EPUdF!" 
Lire la suite
  image
Société
Actualités novembre-janvier
Un prix du Cinéma, une émission de radio, des expositions gratuites pour toutes les Eglises de la Région
Lire la suite
 
image
 
Vie régionale
 
  image
 
Vie régionale
 
Décembre
  image
 
Vie régionale
 
Janvier
  • 11 : Rencontre des Présidents de Consistoire
  • 13 : Rencontre des Présidents et Vice-présidents de CP (Zoom)
  • 22 : Conseil régional
Février
  • 2 : Rencontre des Trésoriers et Trésoriers-adjoints de CP (Zoom)
  • 19 : Conseil régional
  • 20-22 : Retraite pastorale
 
  facebook   twitter   instagram   youtube

Secrétariat régional

01 45 35 63 00 - secretariat-rp@eglise-protestante-unie.fr

Pour vous désinscrire de cette lettre d’information, cliquez sur ce lien