Avent 2017

En préparation de Noël ... Quelques billets avec les anges !

 
   

Juste un souffle

Ce n’est rien… ou juste un souffle, un bruissement d’ailes… autant dire : rien ! Et pourtant, qu'à peine il s’approche et les regards se tournent, et les gens se relèvent, et l’on ouvre la porte parce qu’on se demande si l’on n’a pas frappé… Certains se grattent la tête, d’autres leur barbe, leurs mollets. D’autres ferment un œil sans raison, d’autres se mettent à sourire, d’autres encore font des rêves étranges, et le silence se fait… Et pourtant, ce n’est rien… Les gens disent : « un ange passe » mais rien ne passe ; ou quelque chose d’indéfinissable, juste un moment vide où le temps s’arrête comme pour créer un espace libre capable d’accueillir.

Est-ce le souffle des matins ? Est-ce le vent léger qui fait trembler la flamme des bougies ? Qui sait ? Mais soudain, tout ce qui était impossible devient possible, tout ce qui était solitude s’ouvre à la joie ; là où il n’y avait plus d’espoir vient l’espérance, et ce que l’on croyait à jamais oublié est retrouvé. Un ange passe…

Pasteur Christian Badet
Hyères-Toulon

     

Un ange passe

Cette expression traditionnelle est employée dans le cadre d’une réunion lorsque, après des échanges soutenus, un silence s’instaure. Soit parce qu’il y a malaise, soit parce qu’il y a osmose, ce silence induit une unité de pensée entre tous les participants, qui se taisent, estimant inutile d’en rajouter car tout le monde pense la même chose. Dans nos sociétés envahies par le bruit, les prises de paroles intempestives et excessives, la musique surabondante et les publicités tapageuses, et orientées vers un individualisme et un égoïsme forcené, un temps de silence et une communauté d’esprit sont à souligner. En ces temps proches de Noël, faisons silence pour méditer sur cette venue de Dieu sur terre, en son fils Jésus Christ et sur ce que cela signifie pour nous. Un ange passe, et Dieu est là, à nos côtés!

Bien fraternellement

Etienne Atger
Est-Var

       
 
       

 

Qu'est ce qu'un ange ? 

Difficile de définir ces êtres mystérieux et ambigus qui peuvent aussi bien annoncer la bonne nouvelle de la résurrection qu'annoncer la fin d'une ville. Néanmoins il existe un phénomène assez remarquable, dans la langue hébraïque, en ce qui concerne les anges.

Ange se dit en hébreu malach. À une lettre prêt c'est le même mot que roi, melech ; ou idole, moloch. Qu'est ce qui les différencie l'un de l'autre ? C'est tout simplement une consonne qui en hébreu ne se prononce pas car elle ne possède aucun son propre. Cette lettre semble s'effacer devant la voyelle qui la précède, au point qu'on ne l'entend jamais. Il s'agit pourtant d'une lettre fondamentale : le Aleph. Le Aleph, pour les kabbalistes, représente rien de moins que Dieu lui même.

Selon que le Aleph est présent, un roi ou une idole peut se transformer en ange. Mais sans le souffle silencieux de Dieu, cet être merveilleux redevient un tyran ou un monstre assoiffé de sang. À l'image de la lettre qui le caractérise, l'ange s'efface toujours devant sa mission au point qu'on ignore le nom de la plupart d'entre eux.

Si le Aleph s'efface devant sa mission et si l'ange s'efface lui aussi devant son message, n'y a t-il pas là un enseignement à tirer ? S'effacer pour laisser place à Dieu et devenir pour un instant, pour quelqu'un, un ange ? Cela relèverait il de l'impossible ? Du miracle peut être ? Heureusement pour nous les miracles ne dépendent jamais de nous seuls, mais de celui là seul qui le produit... 

Pasteur Christophe Montoya
Toulon

 

   

 

 

 

 
       

 

Dialogue avec mon ange gardien

Peut-on encore croire aux anges ? Dans la Bible ils sont les messagers de Dieu mais c'est juste un symbole. Or, cette nuit, un ange s'est posé sur mon lit, léger comme une plume, seul son souffle m'a frôlée. Qui es-tu ? ai-je demandé. Alors lui : C'est à toi de me le dire. Moi: tu sais bien que tu n'existes pas ! Regarde-moi bien, dit-il fâché, j'ai l'air du Père Noël ? Moi : Non, mais lui, tout le monde y croit. Lui : Les êtres n'ont pas besoin d'exister pour qu'on croie en eux. C'est mon drame, si plus personne ne croit en moi, que vais-je devenir : un ange au chômage, pas sérieux, un démon, pas mon genre

Empathie ou doute, je regarde son visage, il est apaisant comme un reflet dans l'eau, son regard est une nuit d'été et il semble sourire avec compassion, ironie et amour. Aurais-je un ange gardien ? Lui : Tu me demandes qui je suis, mais pas pourquoi je suis là. Or, je suis avec toi depuis toujours, si je suis plus présent ce soir c'est que tu as besoin de moi, je le sais ! C'est mon cadeau de Noël, que tu saches que j'existe, et que tu saches aussi croire en toi

C'est vrai. Noël est la nuit de tous les possibles, de tous les espoirs : Christ est là dans cet ange.

Mireille Comte
Sanary-La Seyne

     

Avant d'être né, j'étais un ange

« La Grâce, seule la grâce », parole chère à Martin Luther, tel était le message particulier lors du jubilé des 500 ans de la réforme!

La Grâce, quel cadeau, l'Évangile quel cadeau encore plus merveilleux, et puis maintenant en ce temps de Noël, qui nous rappelle le plus grand des cadeaux, la naissance de Jésus Christ. En ce contexte, une petite histoire vraie, que ma cousine m'a racontée lors de la visite de la belle, petite église de Fischerhude dans le Nord de l'Allemagne en septembre dernier :

Un jour de Noël, en se rendant à l'église pour participer à la crèche vivante avec son petit Fabio - né au Pérou, ce dernier lui fait la déclaration suivante : « Maman, tu vois la belle fenêtre là-haut ? Avant d'être né, j'étais un ange et je suis passé dehors dans le ciel, devant la fenêtre, alors je t'avais vue et aussitôt j'ai décidé, que toi, plus tard, tu seras ma maman ici en Allemagne ! » 

Merveilles de la bouche d'un enfant, merveilles de Noël ! Joyeux Noël, Bon Natale ! 

Sigrid Hansen-Catania
Corse

       
 

Magazine protestant régional "Echanges"-N°433 - Décembre 2017
C'est dans ce numéro que vous retrouverez ces billets, ainsi qu'un dossier sur les anges tels qu'ils apparaissent au fil des pages de la Bible pour mettre en valeur le message qu'ils apportent ...

Et si vous souhaitez connaître les préparations de Noël dans les Eglises locales de la région, consultez leurs sites ! Liste des paroisses

 

 

 

 

Partager par mail
Publié le 05 décembre 2017