Festival de poésie de la foi

Une invitation de l'Eglise protestante unie de Marseille Sud-Est et des éditions Jas sauvages

du vendredi 24 mai, 14h, au dimanche 26 mai 2019, 16h

8 boulevard Magnan 13009 Marseille

Programme du festival

VENDREDI 24 MAI 2019

 

14h : Allocution d'ouverture

Pasteur Sibylle Klumpp, présidente du Conseil régional
Provence-Alpes-Corse-Côte d'Azur de l'Eglise protestante unie de France

===================================================================

14h15-16h : Au choix

Atelier d’écriture
conçu par Paulette Renaud, avec l’équipe des auteurs de la paroisse de Magnan. 

S’inscrire pour participer à cette expérience de formation. 10 personnes maximum.

ou

 

Atelier de lecture

14h15-14h45 : Autour de l'oeuvre de Nicolas Diéterlé, par Danielle Hutter

14h45-15h15 : Poèmes de la foi choisis par Brigitte Hourcade

15h15-16h : Josette Di Pasquale lit des poèmes de la foi, du bout des doigts

 

16h-17h : Lectures en continu
- Jonas de Francine Carrillo. Lecture Danielle Fournier et Jacqueline Assaël.
- Lectures de textes de Jean Alexandre par Thierry Scholler.

17h-18h : Présentation des Aspects poétiques de l’œuvre de Jean Cabriès par Christian Davaine.

===================================================================

19h-21h : Veillée poétique I avec Jacqueline Assaël

"La poésie et le Chemin"

En dialogue avec Christian Apotheloz et Annie Chape-Bliek
Lectures et palabres.

Illustrations musicales : Marc di Pasquale au piano

Samedi 25 mai 2019

 

10h-12h : Au choix

Atelier d’écriture
conçu par Paulette Renaud, avec l’équipe des auteurs de la paroisse de Magnan.

S’inscrire pour participer à cette expérience de formation. 10 personnes maximum.

ou

 

Des auteurs lisent leurs œuvres
10h-10h30 : Aurélie Zygel-Basso, L’arbre aux cantiques, présentée par Frédérique Gentot.
Musique Marc Di Pasquale.

11h30-12h : Ingrid Brunstein- Bielitz, Chemin faisant, présentée par Christian Davaine

 

14h-15h : Conférence par Bernard Rordorf : Francis Ponge entre les choses et les mots

15h-16h : Lectures en continu d’Edmond Jeanneret, Roger Chapal, Henri Capieu, etc. par Christian Davaine

===================================================================

16h-19h : Mini-colloque sur la poésie protestante

avec OLivier Millet : "Poésie, spiritualité, musique : expériences huguenotes"

et Yannick Imbert : "La Poésie de Jacques Ellul. De la vision aux mots : Oratorio sur l'Apocalypse"

Intermède musical par Pascale, Agathe et Gabriel de Pracontal
(Trombone, violon, tuba, cornemuse)

suivi d’une table ronde sur la permanence et l’avenir de la poésie protestante 
avec OLivier Millet, Yannick Imbert, Bernard Rordorf, Jacqueline Assaël, Christian Davaine, Silvia Ill, notamment

===================================================================

19h-21h : Veillée poétique II avec Francine Carrillo

"La belle force d'insurrection poétique"

En dialogue avec Silvia Ill et Françoise Contrepas
Lectures et palabres.

Plages musicales : Elyane Girard à la harpe celtique, Elena Lefur (voix), Daniel Klein à la flûte traversière

 

Dimanche 26 mai 2019

 

13h30-16h : Après-midi poétique III avec Michel Block

"Des poèmes comme des puits de Présence"

En dialogue avec Olivier Raoul-Duval et Jacqueline Assaël
Lectures et palabres.

Plages musicales et concert final : 
Elyane Girard à la harpe celtique, Elena Lefur (voix), Daniel Klein à la flûte traversière

===================================================================

 

Un festival de poésie de la foi à l'espace Magnan !

 

Pourquoi la poésie ?

La poésie et sa spiritualité ont toujours été, en parallèle avec la théologie, un moyen privilégié d’exprimer la foi.

Pour les protestants, la pratique de la poésie représente aujourd’hui une manière de perpétuer la tradition de façon vivante. Car à l’origine de la Réforme la poésie a contribué à fonder cette nouvelle culture qui naissait, avec Agrippa d’Aubigné, mais aussi avec beaucoup d’autres et leurs inspirations différentes : Antoine de Chandieu, etc.

Au-delà de l’édification de la force d’une culture, la poésie de la foi répond à l’injonction faite à tout chrétien, d’aller annoncer l’Évangile jusqu’aux confins du monde. Car elle réinvente un langage personnel, intuitif, original ; elle n’impose aucun langage doctrinal ; et ainsi elle s’ouvre à toutes les consciences libres, celles des croyants ou des non croyants, attirées par la beauté insolite d’une expression humaine qui s’adresse à Dieu, dans la célébration de son action créatrice ou dans l’attente de sa Lumière.

Les poètes protestants actuels ont des styles et des paroles très diverses, en fréquentant leurs œuvres, on peut nouer des connivences et leur emprunter des images pour transmettre la sensation d’une Présence.

 

 

 

 

 

Un programme dense et ambitieux

La paroisse de Marseille Sud-Est s’est engagée avec enthousiasme et détermination dans la découverte de cette littérature ancienne et actuelle, en accompagnant l’entreprise des éditions Jas sauvages avec ses publications et ses activités de rencontres. En commun, s’organise ainsi ce festival, dont le nom indique à la fois l’idée de fête et de culture, dans la beauté de la fin mai, du vendredi 24 à 14h jusqu’au dimanche 26 à 16h.

Vous serez conviés à écrire vous-mêmes, avec l’atelier d’écriture organisé par l’équipe de Magnan, à écouter des poètes qui liront leurs œuvres (Ingrid Brunstein-Bielitz et Aurélie Ziegel- Basso), des lecteurs qui mettront leur voix au service d’auteurs comme Edmond Jeanneret, Jean Alexandre, Nicolas Dieterlé, etc., ou des conférenciers tels Christian Davaine ou Bernard Rordorf qui nous feront découvrir des personnalités marquantes comme Jean Cabriès ou Francis Ponge.

Les temps forts du festival permettront d’entendre Olivier Millet et Yannick Imbert, c’est-à- dire les meilleurs spécialistes de la poésie protestante, du XVIe siècle jusqu’à la profération étrange de Jacques Ellul, et de débattre de la continuité et de l’avenir de cette poésie de la foi. Ils instaureront aussi des moments de profonde rencontre avec des invités (Francine Carrillo et Michel Block notamment) qui seront interrogés sur leur œuvre, le temps d’une soirée ou d’une après-midi. Ils expliqueront leur rapport à l’écriture, ses liens avec leur démarche de foi et proposeront un ample partage de leurs textes.

 

Une entreprise en commun

Bref, trois jours de poésie ininterrompue, de musique et de repas conviviaux au cœur desquels s’insèrera tout naturellement le culte du dimanche matin, avec ses psaumes, sa liturgie et l’inspiration de sa parole spécifique. Le bonheur du festival sera à vivre en mai, mais aussi à construire ensemble dans ses préparatifs et ses aspects pratiques qui appellent tout un chacun à apporter sa pierre pour réussir cette manifestation ambitieuse et exaltante.

Nous remercions chaleureusement le conseil presbytéral et la pasteure Silvia Ill pour avoir décidé courageusement de tenter cette belle aventure ; nous sommes aussi très reconnaissants envers tous ceux qui se sont déclarés disponibles pour procurer un hébergement à des intervenants en les recevant chez eux, pour offrir leur voix ou les sons de leurs instruments, ou leurs temps pour des accomplir des formalités diverses, ou leur présence pour justifier le bien-

fondé de cette manifestation d’envergure. N’hésitez pas à venir renforcer l’équipe organisatrice et nous aider de tous vos talents et de toutes vos capacités. Ce festival appartient à tous.

Jacqueline Assaël

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur l'Eglise protestante unie de Marseille Sud-Est : Espace Magnan

Pour en savoir plus sur les Editions Jas Sauvages : Jacqueline Assaël

 

 

Partager par mail
Publié le 02 avril 2019