Réouverture des lieux de cultes

Communiqués de l'Eglise protestante unie de France (EPUdF) et de la Fédération protestante de France (FPF) suivis du message de la présidente du conseil national de l'EPUdF

Communiqué de l’Eglise protestante unie de France - Paris, le 23 mai 2020.

Le décret autorisant la réouverture des lieux de culte et la reprise des activités cultuelles est paru ce jour au Journal officiel.

Cette autorisation est soumise aux contraintes sanitaires liées à la lutte contre la pandémie du Covid-19 par le respect en particulier des gestes de prévention ainsi que les mesures de distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes, le port obligatoire d’un masque de protection lors des cérémonies religieuses et la désinfection des mains à l’entrée des lieux de culte.

Chaque Conseil presbytéral a la responsabilité de mettre en œuvre ces mesures. Une attention particulière sera portée sur les entrées et les sorties des édifices. Pour chaque lieu de culte, une personne devra être désignée pour veiller au nombre de personnes présentes à l’intérieur des bâtiments et aux abords de ceux-ci.

Les Églises locales seront attentives à ce que chacun puisse participer au culte d’une manière ou d’une autre. Elles resteront à l’écoute des personnes les plus fragilisées ou isolées.

Cette réouverture pour le temps de Pentecôte est à la fois une grande joie et une responsabilité importante.

Télécharger le communiqué de l'EPUdF

Recommandations générales du Ministère de l'Intérieur

 

Communiqué de la Fédération protestante de France - Paris, le 23 mai 2020.

Le décret autorisant la réouverture des lieux de culte et la reprise des activités cultuelles est paru ce jour. La Fédération protestante de France (FPF) en lien avec tous les cultes de la Conférence des responsables de Culte en France* (CRCF) et le bureau central des Cultes a par ailleurs poursuivi son travail collaboratif afin de proposer des mesures d’accueil des fidèles les plus sécurisées possibles. Une réunion s’est tenue hier matin entre la CRCF et le Ministre de l’Intérieur à cet effet. Le document de recommandations générales joint à ce communiqué émane de cette rencontre et des différents échanges préalables.

Il est rappelé que la réalité épidémiologique justifie la plus grande prudence dans la reprise des cérémonies religieuses, les premiers échanges organisés par les pouvoirs publics avec la CRCF plaidaient pour une reprise début juin.

La FPF invite toutes les Eglises et communautés du protestantisme français à suivre ces recommandations et à les communiquer largement dans toutes les paroisses et communautés dans ses réseaux et auprès des fidèles.

 

 

*La conférence des responsables de culte en France (CRCF) est composée des représentants de six des principaux cultes présents en France : Assemblée des évêques orthodoxes de France (AEOF), Conférence des évêques de France (CEF), Conseil français du culte musulman (CFCM), Consistoire central israélite de France, Fédération protestante de France (FPF), Union bouddhiste de France (UBF).

 

Télécharger le communiqué de la FPF

 

 

Message de la présidente du conseil national de l'EPUdF 

dans sa lettre du 23 mai 2020

"...
Je sais l’impatience de certains à reprendre la vie cultuelle « comme avant » dans nos lieux de culte. Cette impatience est aussi la mienne. Mais un culte en gardant ses distances, avec un masque, sans pouvoir chanter, en limitant à X personnes ? Et comment partager le pain et le vin ? Cette perspective est presque pire que la privation complète. Alors même si les lieux de culte sont rouverts, n’oublions pas qu’il est possible de célébrer de multiples façons : culte-randonnée, culte en plein-air, culte retransmis pour ceux qui ne peuvent pas sortir, nombre de cultes démultiplié... La reprise du culte ne signifie pas un retour à la vie « normale ». Gardons éveillée notre attention à tous, proches et lointains, afin que personne ne se trouve exclu.

Il nous faut déployer encore beaucoup d’imagination pour permettre notamment que les personnes « non connectées » soient prioritaires pour y participer tandis que d’autres le suivront encore à distance. La solidarité se manifestera ainsi.
...
Le corps de l’Eglise est composé de membres très divers, qui auront vécu ce temps d’épreuve de manière très différente les uns des autres. Chacun aura une histoire différente à raconter, depuis le drame jusqu’à la situation finalement très confortable. Pour l’Eglise locale, c’est un défi de rassembler une telle diversité. Et chacun aborde la suite également à sa manière : certains sont encore dans la sidération et ont besoin de temps pour penser ce qui a été vécu quand d’autres attendent seulement de repartir strictement comme avant. Il va falloir beaucoup d’écoute pour que la communauté retrouve une cohésion. Sachons prendre soin les uns des autres.

En ce week-end de l’Ascension, je suis un peu comme les disciples, à regarder le ciel où Jésus vient de disparaître. Mais les hommes en blanc interviennent « pourquoi restez- vous là à regarder le ciel ? » (Actes 1,11). Après la sidération et le désir de vivre dans un ailleurs imaginaire, le réel nous attend. Abordons cette période avec calme et confiance.

Frères et sœurs, que la joie et la paix vous accompagnent, par l’Esprit de Celui qui nous précède sur des chemins nouveaux."

Pasteur Emmanuelle Seyboldt    

 

 

 

 

 

Partager par mail
Publié le 23 mai 2020

Pour aller plus loin sur le même thème

Pastorale régionale PACCA 2021

Publié le 20 avril 2021
Lundi 14 juin de 9h30 à 17h à Sanary Au Centre Azur, 149 Avenue du Nid
Les pasteurs de l'Eglise protestante unie en Provence-Alpes-Corse-Côte d'Azur sont invités à prendre un temps pour se retrouver, échanger et, partager et ... Faire de la théologie ensemble ! Dans ces temps particuliers et complexes comment vivre, dire, penser notre foi ? Comment toutes ces questions rejaillissent-elles sur notre ministère ? Les...

Gardons le moral !

Publié le 03 avril 2021
Tu me fais connaître le sentier de la vie.Quand tu es là, la joie déborde,auprès de toi, le bonheur ne finit pas !Psaume 16:11
Confinement et métamorphose !   En cette période particulière, quoi de mieux que de nous mettre à l'écoute du prophète le plus confiné et déconfiné de l'Écriture? C'est à Ninive que Dieu demande à Jonas de se rendre, lui, le petit prophèt...