Violence ... en Avent

Message de la présidente du conseil national de l'Eglise protestante unie de France 

Un Avent de bruit et de fureur

Des morts, des blessés, des rues dévastées, des menaces de mort, les images des violences de samedi dernier sont encore sur tous les écrans. Jusqu’où cela ira-t-il ? Comment faire pour arrêter maintenant une spirale de violence, qui s’alimente d’elle-même ? Comme le veilleur, au cœur de la nuit, je voudrais crier que l’aurore arrive, mais je ne la vois pas poindre. Par contre je peux crier, nous pouvons crier, que les pires injustices ne peuvent trouver leur résolution par la violence, la mort, les menaces ou les insultes.

Oui, les inégalités se creusent, les Eglises le disent depuis des années. Oui, la précarité touche de plus en plus de gens, les entraides tirent la sonnette d’alarme depuis longtemps. Mais blesser, agresser, détruire ne résoudra rien.

Souvenons-nous du long chemin de protestation non-violente de Martin Luther King, en cette année de commémoration de sa mort.

Et regardons à Dieu qui a choisi de venir dans un petit enfant fragile et vulnérable.

Qu’il désarme en nous la violence et accueille notre peur, afin que nous puissions accueillir sa paix.

Pasteur Emmanuelle Seyboldt

Partager par mail
Publié le 07 décembre 2018