Eglise protestante unie de France

Région Provence-Alpes-Corse-Côte-d'Azur

2017-Billet de la présidente

Lever de soleil - Antibes

 

“Il n’y a rien de nouveau sous le soleil” dit l’Ecclésiaste.
Et il a raison. L’année 2017 risque fort de ressembler à 2016 avec son lot d’événements tragiques et heureux.

Il y aura des guerres, des familles sur les routes de l’exil, des personnes exclues et au chômage.
Qu’est-ce qui changera ? La routine continuera dans nos vies.
Quel sens alors de parler du nouvel an ? Qu’attendons-nous de l’année nouvelle ? Et quoi de neuf dans nos Églises en 2017 ?

 

Pommier en fleurs

 

Mais à ce scepticisme, s’oppose la parole du Christ-Roi dans l’Apocalypse : « Voici, je fais toutes choses nouvelles ».
En nous attachant à lui, 2017 pourrait bien être une année avec du neuf dans nos vies. En faisant confiance en celui qui veut faire toutes choses nouvelles, nous pouvons nous ouvrir à l’inconnu et à l’avenir.

Alors, ne nous tournons pas vers le passé avec nostalgie, mais regardons en avant. Laissons agir celui qui veut faire toutes choses nouvelles dans nos vies, nos Églises et notre monde, et nous découvrirons que l’année 2017 peut devenir le temps du bien et du neuf.

 

 

Une foi revivifiée ? Des nouvelles rencontres ? L’inattendu qui surgit dans nos vies ? De nouveaux projets dans nos Églises locales ? Des découvertes surprenantes ?
La fraternité et l’amitié qui naissent entre les êtres humains ? Des prières exaucées ? 
Des nouveaux départs et engagements ?
La réconciliation plus forte que la haine et la guerre ?
L’accueil de l’autre et non pas le rejet ? L’ouverture et la solidarité et non pas le repli sur soi-même ?

Que cette promesse « Je fais toutes choses nouvelles » vous accompagne chaque jour de l’année 2017.

Alors bonne année nouvelle à toutes et à tous !

Pasteur Sibylle Klumpp

 

Pommier en fruits

 

Presse régionale du Sud - Magazine protestant Echanges 423 Janv.2017 p.31