Synode 2016 Nice/Les voeux

Commission des voeuxAprès examen, la commision des voeux a reconnu huit propositions comme pouvant être présentées au vote du synode.

 

Majorité requise : 36 voix

 

Christian Barbery-Commission des voeux     Si vous souhaitez télécharger les voeux Voeux du Synode Pacca 2016 Nice

 

Voeu 1 : Rapprochement protestants-musulmans - Accepté

Le synode régional de l’Eglise protestante unie de France en Provence-Alpes-Corse-Côte d’Azur, réuni à Nice les 18, 19 et 20 novembre 2016, 

- exhorte les églises locales à œuvrer pour le rapprochement avec les communautés musulmanes en France pour construire ensemble une société plus juste, plus digne et plus fraternelle dans la paix.

 

47 voix pour ;  0 voix contre

 
 

Vœu 2 : Jeunesse - Accepté                        

Le synode régional de l’Eglise protestante unie de France en Provence-Alpes-Corse-Côte d’Azur, réuni à Nice les 18, 19 et 20 novembre 2016,

Après avoir entendu le rapport de la commission Jeunesse, fait siens la déclaration et les vœux du Synode des Jeunes et encourage :

  • L’équipe régionale jeunesse à organiser des rencontres de protestants dans d’autres pays et 
  • les Eglises locales à multiplier les rencontres interreligieuses.

 51 voix pour ; 0 voix contre

 

 

 

Vœu 3 : A propos de la déclaration du comité central du Conseil oecuménique des Eglises - Rejeté 

Le synode attentif aux dramatiques évènements du Proche-Orient, rejoint la dernière déclaration du comité central du COE (Conseil Œcuménique des Eglises).

Le Synode se déclare solidaire du témoignage des Eglises sur place et de leur appel à des mesures économiques non-violentes en vue d’une paix juste et durable dans une perspective de pardon, de réconciliation et de partage entre deux peuples et des trois religions.

Dans cette optique, en rappel de la campagne menée en soutien des mouvements anti-apartheid, le synode régional de l’Eglise protestante unie de France en Provence-Alpes-Corse-Côte d’Azur, réuni à Nice les 18, 19 et 20 novembre 2016, 

  • approuve la campagne internationale dite « BDS » (Boycottage, Désinvestissement, Sanctions)
  • appelle chacun et chacune à en tenir compte dans sa vie de tous les jours, dans ses activités économiques et à en porter témoignage notamment auprès des responsables de toutes les instances décisionnaires de notre pays.

19 voix pour ;  rejeté

Vœu 4 : A propos de la traduction des textes bibliques - Rejeté

Le synode régional de l’Eglise protestante unie de France en Provence-Alpes-Corse-Côte d’Azur, réuni à Nice les 18, 19 et 20 novembre 2016,

  • demande au Conseil national un très fort encouragement à toute l’équipe de théologiens et traducteurs qui entreprennent de revoir les textes bibliques d’appliquer un langage plus inclusif, c’est-à-dire, incluant mieux les femmes (ex. : un homme avait deux fils ou un parent avait deux enfants.)

 26 voix pour ;  rejeté

Vœu 5 : Crédit de documentation des ministres - Accepté

 

Le synode régional de l’Eglise protestante unie de France en Provence-Alpes-Corse-Côte d’Azur, réuni à Nice les 18, 19 et 20 novembre 2016,

 

  • demande que l’ensemble des aumôniers œuvrant dans notre région puissent bénéficier du crédit documentation accordé aux ministres de l’EPUdF tous les ans. Le conseil régional se chargera de transmettre le présent vœu aux instances compétentes.

 44 voix pour ; 1 voix contre

 

Vœu 6 : Situation des réfugiés à la frontière franco-italienne  - Accepté

Le synode régional de l’Eglise protestante unie de France en Provence-Alpes-Corse-Côte d’Azur, réuni à Nice les 18, 19 et 20 novembre 2016,

  • s’alarme de la situation des réfugiés bloqués à la frontière franco-italienne de Vintimille
  • s’indigne que des citoyens ayant, au nom de la fraternité, porté assistance à des personnes étrangères en situation de danger, soient poursuivis en justice,
  • demande aux responsables politiques de mener une politique d’accueil généreuse et humaniste, au nom des valeurs de la République, envers des réfugiés qui frappent aux portes de la France,
  • demande au conseil régional PACCA de transmettre le message au procureur de Nice, aux députés et sénateurs de la région et à la presse.

51 voix pour ;  0 voix contre

 

Vœu 7 : Campagne EPUdF-ACAT - Accepté

« Un drame historique se déroule à nos portes : par milliers des gens meurent de refuser la guerre et l’oppression, de choisir la vie et la liberté. Les accueillir par parcimonie est indigne de notre héritage et est insupportable pour nos consciences » Le Synode national de l’Eglise protestante unie de France avait ainsi lancé une première étape de la campagne « Exilés : l’accueil d’abord ! » en collaboration avec 14 partenaires.

Il est proposé, à l’EPUdF et ses partenaires, par l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture de donner une suite à cette campagne : réponse des paroisses à l’invitation des groupes locaux de l’ACAT à les rejoindre pour une veillée de prière au début de l’Avent, pour constituer des collectifs qui s’informent et échangent sur la situation locale, pour l’élaboration de plaidoyer auprès des élus locaux et des parlementaires à propos de la situation des exilés.

Le synode régional de l’Eglise protestante unie de France en Provence-Alpes-Corse-Côte d’Azur, réuni à Nice les 18, 19 et 20 novembre 2016,

  • encourage fortement chaque paroisse de la région à prendre connaissance de la lettre du 17 octobre 2016 envoyée par le président du Conseil national de l’EPUdF, Laurent Schlumberger, aux président-e-s des conseils presbytéraux, et à répondre positivement à son invitation de rejoindre le (ou les) groupe (s) local (ux) de l’ACAT.

52 voix pour ;  0 voix contre

 
 
 
 

Et le dernier voeu ... qui remporte tous les suffrages ... à l'applaudimètre !

Vœu 8 : synodaux  !  

Le synode régional de l’Eglise protestante unie de France en Provence-Alpes-Corse-Côte d’Azur, réuni à Nice les 18, 19 et 20 novembre 2016, 

rend grâce à Dieu et en écho au Conseil régional PACCA pour la victoire ! Niké-Nice-C’est la victoire !

Après 4 ans d’existence, notre Eglise déclare une foi, déclare sa foi, une bonne fois, de bonne foi, sans prise de tête ni crise de foie. La victoire, c’est Niké, c’est à Nice que sans compter de Nice, s’élève cette parole, Parole pleine de couleurs, riche en saveurs, telle une salade niçoise pour dire sans caprice ni Brice de Nice une Foi renouvelée. Nice qui nous accueille dont l’emblème est l’aigle rouge aux ailes largement déployées, ouvertes vers la mer ; aux griffes plantées sur la terre ; ressemble à nos propos.

Si à Rio, l’équivalent, le Corcovado, témoigne par ses bras grands ouverts une rédemption, une vie renouvelée ; cet aigle niçois, nous montre son ouverture à la mer, d’un accueil inconditionnel à ce qui vient, à ceux qui viennent de la mer. Cet aigle porte l’image de la victoire, porte son message le bec grand ouvert sur la baie des Anges, la baie des messagers, baie qui nous rend témoin en écho aux bouches ni béates , ni bêlantes, ni belliqueuses mais bénissantes.

Alors que les Anglais quittent l’Union Européenne, ils nous laissent une promenade à leur nom. Promenade, synonyme de notre synode, lieu par excellence de la marche ensemble.
Notre union d’Eglise déclare sa foi en un père accueillant qui transforme notre marche en démarche humble mais espérante, modeste mais volontaire, priante mais active.
Merci au Père, merci à ses serviteurs.

Unanimité des applaudissements !