Synode 2017 Aix-Les Milles / Thème synodal

Qu'as-tu fait de ta Bible ?

Céline Rohmer, conférencière  

Conférencière :
Céline Rohmer, IPT Montpellier, chaire de Nouveau Testament

 

Rapporteurs du sujet synodal :
Isabelle Fouchier (CP du Pays d'Aix)
Roberto Beltrami (Pasteur à
Aubagne-La Ciotat)

  Rapporteurs du sujet synodal
 

Un sujet travaillé de différentes façons pendant les trois jours de synode.

Conférence

La question : “Qu’as-tu fait de ta Bible ?” est aussi celle qui a été posée à Céline Rohmer (IPT-Montpellier – Chaire de Nouveau Testament) pour sa conférence du vendredi soir.

« C’est la première fois que nous nous rencontrons officiellement, dit-elle, et pour une première rencontre, je trouve votre question particulièrement osée : Dis-nous, qu’as-tu fait de ta Bible ? J’ai eu peur, j’ai cru un instant l’avoir oubliée, mais non, elle est bien là. Elle est là, un peu comme une preuve, j’oserais dire comme une marque identitaire. Comme si, au fond, tout protestant se devait d’avoir une Bible. » 

Il est vrai que les protestants ont tendance à faire de la Bible leur spécialité mais il ne faudrait pas se laisser abuser et s’imaginer dépositaire d’un savoir sur elle, car dès qu’il s’agit de la Bible, de grandes questions surgissent.

Céline Rohmer en met quelques-unes en évidence ... Lire la suite

 

Travail du synode

Rapporteur Isabelle Fouchier  

En ouverture, présentation, par les rapporteurs, du thème travaillé dans les paroisses

Puis deux temps de travail en groupes

Et une séance plénière de bilan et de vote

 

Si vous souhaitez en prendre connaissance : Dossier synodal

  Rapporteur Roberto Beltrami
 
Groupes au travail
 

Résultat : Lettre à mon Eglise

Enveloppe_Lettre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chers frères et sœurs,


Je vous transmets mes salutations amicales, vous qui êtes en marche ensemble vers notre Seigneur Jésus-Christ, soyez assurés de sa bienveillance, même dans les difficultés et de son affection même dans vos conflits. Que sa Paix soit votre force !

Eglise protestante unie de France en Région P.A.C.C.A , je t’exhorte à croire que malgré ton histoire, ton savoir et ta croyance, tu peux encore entendre et recevoir une bonne nouvelle. Que l’Esprit t’éclaire !

 

Que dit-on de toi ? « Sois fidèle ! Cesse de confondre Parole et Bible »
Mais encore : « Réveille-toi ! Libère-toi de tes chaines ! »

Je te recommande d’ouvrir et lire ta Bible dans toutes les circonstances et toutes les activités, de multiplier les lieux et les moyens de la faire entendre : sois créative et artistique !

Je t’encourage même à la lire avec les enfants parce que la Bible leur parle aussi. Sois attentive aux plus petits, qu’ils soient au centre ou à la marge. Ne laisse personne sur le côté dans ta communauté ; tu sais être une famille accueillante et fraternelle.

Diffuse la Parole, rends-la vivante, laisse-toi surprendre et partage-la ! Que personne ne vienne te dire un jour : « Qu’as-tu fait de ta Bible ? Qu’as-tu fait de ton prochain ? »

 

La lecture de cette Parole est un apprentissage. Apprends à apprendre. N’hésite pas à varier les approches théologiques de manière à la rendre plus compréhensible.

Il te faudra être en phase avec la société telle qu’elle est, telle qu’elle a évolué. Ecoute et témoigne, ne t’inquiète pas de ton avenir ! Risque-toi sur des chemins plus humains ; laisse la Parole te traverser, elle fera naitre de nouveaux engagements.

 

Ne cesse d’annoncer la grâce, l’amour premier qui nous sauve, dans la prédication et aussi dans la liturgie. As-tu pensé comment donner envie aux jeunes, aux adultes, de venir, de revenir au culte, aux partages bibliques ? Au cœur de ta mission, qui n’est pas la moindre, regarde, crois, porte, tais-toi, …puis parle ! Ne cesse jamais de parler, comme tu ne cesses jamais d’annoncer. Mais sois toujours cohérente et authentique. Laisse-toi conduire par la prière et l’Esprit Saint ! Et arrête, chère Eglise, de chercher des excuses, du style « on est trop petit ! », « on ne sait pas faire ! ». C’est en marchant que se fait le chemin, c’est en lisant qu’on se fait compétent. Déterre ton trésor, tu es la première à en être bénéficiaire.

 

Change tes habitudes, pousse les portes, élargis l’espace de ta tente pour t’ouvrir à l’étranger et à ses différences. Ce chemin de foi devient alors un chemin de mission pour annoncer la Bonne nouvelle et partager des liens de fraternité avec ceux et celles qui sont dans le besoin ; en proclamant haut et fort que la vie fait sens, et ceci à tous les niveaux, que ce soit théologique, spirituel, social, culturel, économique et écologique.

 

Mais surtout, ne crains rien, garde confiance et nourris toi sans cesse du message de Jésus-Christ qui vient à ta rencontre.

« Recommande à l’Eternel tes œuvres, et tes projets réussiront » Proverbes 16/3

 

Vote de la lettre à mon Eglise proposée par les rapporteurs régionaux : 58 voix pour ; 0 voix contre