Thème synodal/Synode 2015 Arles

RapporteursPassage de témoin"Une Eglise de témoin oui, mais comment ?"

Rapporteurs du sujet synodal :

Gaspard Visser't Hooft (Pasteur à Orange-Carpentras)

Olivier Raoul-Duval (Pasteur-Témoignage et  Formation-Marseille)

 

Un sujet travaillé de différentes façons pendant les trois jours de synode.

Introduction

En ouverture, le vendredi, un rappel, par les rapporteurs, du thème travaillé dans les paroisses : 

"Une Eglise de témoins ... Comment ?

Il ne s'agit pas de révolutionner la vie de l'Eglise, mais de reprendre des éléments déjà existants pour les remettre au centre ou les renforcer : 
• le partage biblique comme lieu où se manifeste l'Eglise... 
• la prière communautaire, en groupe ou au culte...
• les temps conviviaux et festifs...

Ces trois exemples visent davantage la vie interne de la communauté, les suivants concernent la relation avec l'extérieur : 
• le lien avec les aumôneries et avec les « œuvres et mouvements »...
• les liens avec les autres Eglises (œcuménisme ou intra-protestant)...
• le rapport avec la culture...  
• Les animations organisées dans le cadre du processus « 2017, nos thèses pour aujourd'hui» et les réflexions qui accompagneront l'adoption d'une Déclaration de foi pour l'EPUdF seront à n'en point douter des occasions uniques de témoignage."

 (Extrait du rapport pré-synodal)

  Rapporteur Gaspard Visser't Hooft
  Rapporteur Olivier Raoul-Duval

Table ronde

La soirée du vendredi riche d'un partage d'expériences 

Table ronde

 Avec les témoignages de :

- Claire Maciuk présentant l'intérêt des Parcours Alpha, lieux d’échanges conviviaux ouverts à tous ceux qui s’interrogent sur le sens de la vie, les relations, la foi chrétienne... quels que soient leur âge, leur expérience, leur questionnement, qu’ils soient chrétiens ou pas, croyants ou pas. Avec pour consignes d'être : laisser parler - Ecouter - Prier

- Sibylle Klumpp se faisant la porte-parole de Pierre Legrand, aumônier régional des prisons. L'un et l'autre vivant pleinement dans leur ministère que, même si le prosélytisme est interdit par la loi, on peut être témoin de l'Evangile comme aumônier de prison.

- Roberto Beltrami, pasteur à la Fraternité de la Belle de Mai (Mission populaire) insiste sur une recherche de cohérence pour susciter une interpelletion entre paroles et actes, dans un milieu 75% musulman, où le respect de la laïcité fait loi.

- Jean-Paul Bourguet pour un témoignage personnel de délégué synodal, persuadé que dans la vie courante, un comportement chaleureux et une attitude de franchise sont à eux seuls de précieux témoignages.

 

   Table ronde
  Table ronde - Claire Maciuk (Parcours Alpha)

Conférence

La matinée du samedi à l'écoute de Gilles Vidal, professeur à l'Institut protestant de théologie-Faculté de Montpellier

Gilles Vidal

 

 Conférence de Gilles VidalL'évangélisation : un regard historique et contemporain

"Il est difficile de prétendre apporter une réponse définitive à la question « Une Église de témoins… comment ? » Nous voudrions jeter un regard historique sur ce que l’on a appelé « évangélisation » et ses modalités au cours des deux derniers siècles. Notre propos est donc ici davantage de nourrir la réflexion plutôt que de livrer des réponses toutes faites.

Quand on parle d’annoncer l’Évangile, on utilise souvent des termes de manière indifférenciée comme évangélisation, mission, témoignage, annonce, dialogue, accueil, service ... Un souci de clarification s’impose car tout n’est pas équivalent. Souvent ces concepts fonctionnent par paire : évangélisation et mission ; témoignage et service ; annonce  et dialogue …  et dans ces couples, il peut y avoir, comme dans tous les couples,  quelques problèmes conjugaux ... Lire la suite

 

Travail de groupe

Dernière étape d'étude de ce thème synodal : un travail de réflexion en groupes guidé par trois questions :

1) Comment articuler notre ancrage dans une tradition protestante riche et « productive » et l’appel à écouter Dieu qui nous parle aujourd’hui
et qui nous demande de témoigner de sa Parole dans un monde qui change ?
2) Comment articuler notre foi en un Dieu qui, lui, fait vivre son Eglise et gouverne le monde, et la nécessité pour nous d’agir ?
3) Les témoignages des quatre intervenants ainsi que l’exposé de Gilles Vidal – est-ce que cela vous donne des idées pour votre Eglise locale ?
Avez-vous des idées pour d’autres formes de témoignage ?

Moments de paroles qui touchent un grand nombre de participants par leur profonde authenticité .

 Travail de groupe   Travail de groupe 
     

Résolution 

Il s'en suit une résolution, présentée comme un texte d'orientation et d'envoi, discutée, et soumise au vote du synode le dimanche

Pour télécharger cette résolution Texte d'orientation et d'envoi 

Une Eglise de Témoins... Comment ?

Nous croyons en Jésus-Christ et le salut qu’il nous offre. C’est lui qui nous appelle à être ses témoins dans le monde qui est le nôtre. 

Croyants chrétiens, nous formons ensemble l’Eglise. Pour nous, ce visage  est celui de l’Eglise protestante unie de France. Cette Eglise a une histoire, elle a ses traditions. Soyons-en reconnaissants. Toutefois, notre enracinement ne se situe pas dans l’Eglise et son passé, mais dans la Parole vivante de Dieu, qui nous a rejoint en Jésus-Christ et qui nous parle aujourd’hui. Ecoutons donc, Dieu nous parle ! Une Eglise qui se ferme autour de ses « acquis » est une Eglise qui se sclérose. Une Eglise de témoins est une Eglise qui dans la reconnaissance des dons reçus dans le passé s’ouvre au temps présent et au monde afin de pouvoir accueillir les « œuvres bonnes que Dieu a préparés pour elle » (Eph. 2, 10)  aujourd’hui. 


Le témoignage auquel nous sommes appelés comporte une grande part d’engagement individuel. Toutefois, dans notre tradition d’Eglise protestante, il s’exprime aussi à travers des actions communes, qui sont souvent des actions d’Eglise. Dans ce contexte, le culte du dimanche est à la fois un lieu et une préparation au témoignage.  D’où l’importance de l’accueil. A côté de cela il y a les aumôneries portées par l’Eglise, les « œuvres et mouvements » (Entraides, Miss Pop, Cimade, Croix bleue, ACAT, La Cause…) et les lieux de formation et partage biblique et théologique : Théovie, Parcours Alpha (formation à l’accueil). En effet, fondé sur la Parole de Dieu, le témoignage se nourrit de la réflexion théologique. 

Chaque époque à ses particularités. Dans son expression notre témoignage doit en tenir compte. Ceci peut nous amener à inventer des nouvelles formes de témoignage, ceci doit en tous les cas nous amener à toujours revisiter les formes de témoignage existantes et le langage dans lequel il est exprimé. Ce que le passé nous a légué, à nous de l’investir en nous laissant toujours à nouveau dynamiser par l’Esprit Saint qui nous aidera à trouver les mots et les gestes justes, porteurs de sens pour nos contemporains, y compris les jeunes. Prions Dieu afin que nous puissions accueillir les dons de l’Esprit ! 

Notre témoignage ne peut se faire dans un esprit  de marketing, ce serait contraire à la Parole de Dieu qui renverse les évidences et qui nous fait comprendre que ce qui est petit peut être germe de vie et d’espérance. Notre témoignage se fait aussi dans la confiance et la liberté : nous sommes des semeurs, c’est Dieu qui fera pousser les semences. Le simple fait d’être « une présence », d’être « là », écoute attentive et bienveillante, auprès d’hommes et de femmes qui croisent nos chemins peut avoir une force de miracle pour eux, et pour nous. 

La vie de l’Eglise ne dépend pas de nous, c’est Dieu qui fait vivre son Eglise. Ceci nous libère, nous pouvons être des témoins heureux. Mais l’appel nous a été adressé : soyez mes témoins ! C’est Jésus-Christ qui parle, lui qui est « le témoin fidèle » (Ap. 1, 5). Nous n’avons pas honte de notre foi, et nous osons le dire. 

Des outils à disposition des Eglises locales
Depuis plusieurs années notre Eglise propose des outils pouvant aider les Eglises locales, leurs membres et Conseils à entrer, s’approprier cette démarche Une Eglise de témoins. 

Nous invitons les délégués synodaux à diffuser très largement les deux plaquettes : Des orientations pour nos Eglises et Des outils pour nos Eglises. Des personnes ressources sont également à disposition : les responsables nationaux, dont la liste est au dos du document Des outils pour nos Eglises ainsi que dans la région PACCA, le pasteur Olivier Raoul-Duval, occupant le poste Formation et Témoignage du Consistoire Arc-Phocéen. 

50 voix pour ; 1 voix contre

Majorité requise 36 voix