Bien utiliser l’exposition

Afin que vous puissiez d’ores et déjà imaginer les évènements autour de l’exposition au cours de l’année 2017, voici le résumé et la conclusion de chaque panneau. Les panneaux ne sont pas numérotés et peuvent être placés dans l’ordre souhaité.

 

> Lire ou relire l'article Luther, exposition et catalogue 

Contenu d’un panneau : 1500 signes + 1 dessin inédit + 2 illustrations photographiques. 

Nous avons choisi un angle d’approche qui :

> Fournit quelques informations essentielles et incontournables sur Martin Luther,
> Suscite une réflexion sur la foi, l’engagement aujourd’hui.

Ainsi chacun des 12 panneaux met en lumière une thématique. Nous y indiquons chaque fois l’apport spécifique de Luther, puis nous terminons par une interpellation plus générale et actuelle. Ces conclusions en forme de questions contemporaines peuvent vous servir de fil rouge pour des prédications, des cultes de maison, des études bibliques, des soirées-débats, du KT….

 

Date limite de commande : 2 oct 2016

 

 

Panneau 1 : présente la découverte du « flash » luthérien : le juste vivra par la foi.

Interpellation finale : « Par l’Écriture et la prière, Martin Luther a dépassé son désespoir et trouvé un chemin de vie. Contrairement aux idées reçues, la Bible n’est pas un code moralisateur créant de l’angoisse. C’est une déclaration d’amour ! Sommes-nous sûrs de la comprendre ainsi ? »

Panneau 2 : son contenu présente les Indulgences.

Interpellation finale : « Aujourd’hui, l’homme dépense toute son énergie dans l’action. Il oublie l’idée de Luther : seule la foi, don de Dieu, nous sauve, indépendamment de nos actes. Comment vivre personnellement cette conviction et l’inscrire dans notre société ? »

Panneau 3 : sur la nouvelle architecture des temples et l’introduction des bancs.

Interpellation finale : « Comment aménager l’espace de nos temples pour qu’ils permettent d’améliorer encore l’écoute et le témoignage de la Bible ? »

Panneau 4 : sur le changement de statut qu’a opéré Luther sur le travail.

Interpellation finale : « Luther a valorisé le travail. Nos sociétés déconsidèrent généralement les personnes sans emploi rémunéré. Comment repenser, refonder notre rapport au travail et à l’inactivité ? »

Panneau 5 : celui-ci fait partie des inattendus (pour certains). Il indique que Luther s’oppose à l’idée du célibat des prêtres, rend possible le divorce tout en renforçant le mariage.

Interpellation finale : « Aujourd’hui, quel sens redonner au mariage et comment à nouveau le valoriser ? »

Panneau 6 : sur la volonté et les mesures de Luther afin de permettre une éducation pour tous.

Interpellation finale : « Luther a voulu ouvrir la connaissance à tous. Comment poursuivre son élan afin que l’école de la République offre réellement les mêmes chances à tout le monde ? »

Panneau 7 : il s’agit là d’indiquer la place et le statut qu’a donné Luther aux chants (parole et musique).

Interpellation finale : « Pour Luther, musique et chants sont des témoignages de la foi et des remèdes contre la tristesse. Aujourd’hui, la musicothérapie prolonge les intuitions pertinentes du Réformateur. Comment renouveler celles qui portent sur la transmission de la foi ? »

Panneau 8 : il présente à la fois les évolutions personnelles de Luther sur la place de la femme, mais aussi la difficulté qu’il a eu d’aller jusqu’au bout, il est intitulé : « Luther et la femme, le rendez-vous manqué ».

Interpellation finale : « Luther aurait pu repenser le statut de la femme. Aujourd’hui, comment contribuer à une vraie égalité hommes-femmes ? »

Panneau 9 : il présente les raisons et l’œuvre colossale de Luther pour traduire la Bible.

Interpellation finale : « En redécouvrant la force du texte biblique, Luther a pu apporter des idées novatrices. A quelles révolutions la Bible va-t-elle nous conduire aujourd’hui ? »

Panneau 10 : c’est le second panneau un peu inattendu (par rapport aux idées reçues).

Il explique que Luther a fait sortir la sexualité du joug de l’Église (ce qui était interdit ou au contraire imposé) en reconnaissant la place de la sexualité.

Interpellation finale : « Luther appelle l’homme et la femme à une sexualité responsable. Comment résonne cet appel dans notre société ? »

 

Panneau 11 : il traite du lien heureux puis houleux entre le judaïsme et Luther. L’équipe a considéré qu’il fallait traiter ce qui est considéré aujourd’hui comme une erreur d’analyse. Il est intitulé « Luther et les juifs, je t’aime, moi non plus »

Interpellation finale : « Les positions du Réformateur sont indéfendables. L’idéologie nazie a su les utiliser. Elles sont un contre-modèle. Comment répondons-nous aux défis de l’inter-religieux aujourd’hui ? »

Panneau 12 : la place du sacerdoce universel qui a ouvert à la liberté de conscience.

Interpellation finale : « Luther a mis en avant une liberté de conscience originale, au service des autres. Aujourd’hui, alors que chacun l’invoque pour assouvir son intérêt personnel, comment promouvoir cet individualisme protestant ? »

 

Partager par mail
Publié le 01 juillet 2016

Commentaires

Aucun commentaire