Synode régional Bergerac 13- 15 novembre 2015

Nous nous pencherons ensemble lors du prochain synode sur la vie régionale : quels horizons, quels défis pour demain ? L’un des enjeux parait être celui de la communauté, qu’est-ce que faire communauté ? Faut-il aller jusqu’à une communauté virtuelle (sur le net) qui ensuite rejoint celle de « chair et d’os » ?…  Nous résumons toutes ces problématiques dans l’intitulé du synode : « Quelles communautés ? Quels Horizons ? Quelles frontières ? ». 

 Nous avons deux demandes à formuler

  1. Pour entrer dans ce synode et le préparer, nous vous invitons à lire en Conseil Presbytéral  les pages 24 et 25 du hors-série "un regard engagé" et de répondre aux questions qui suivent les 3 courts articles. http://bo.eglise-protestante-unie.fr/prod/file/epudf/upload/region-9/la communaute.pdf
  2. Pour alimenter notre discussion, nous souhaiterions connaitre les nouvelles demandes que vous recevez en tant qu’Association Cultuelle et Pasteur et auxquelles il n’est pas évident de répondre. Vos réponses serviront « de matière » pour enrichir la discussion synodale. Réponse souhaitée avant le conseil régional de fin juin.
Partager par mail
Publié le 04 mai 2015

Commentaires

V. Pierre| Vendredi 25 septembre 2015 à 09 h 14
Dommage que le Synode régional ne concerne au mieux qu'une centaine de protestants du SO (les participants). Le protestant de "base" n'est il pas capable d'avoir des idées qui pourraient éclairer l'ensemble ?

L. Pascal| Lundi 2 novembre 2015 à 10 h 47
Vous avez raison. Mais c'est le système presbytéro-synodal de notre église qui prévoit que des délégués de chaque église locale soient représentés au synode régional. Même si tous les paroissiens (ou protestant de "base", pour reprendre l'expression) ne peuvent pas s'exprimer au synode, il est toujours possible de le faire localement auprès de son pasteur ou des conseillers presbytéraux, lors d'une discussion à la sortie d'un culte ou lors de l'Assemblée Générale de la paroisse, pour partager son avis sur telle ou telle question. On peut toujours exprimer ses idées localement, pour enrichir le débat et susciter la réflexion. Le fonctionnement de notre église permet justement à la "base" de s'exprimer librement et de participer à la vie de la communauté.