Le Retable de Montbéliard

Découvrez chaque samedi trois des 157 tableaux du Retable de Montbéliard, un chef d'oeuvre de la Renaissance commandé en 1538.

Photo R.G.
Copie du Retable de Montbéliard au temple Saint-Martin | Photo R.G.

 

Le Retable de Montbéliard, un des rares retables protestants, a été réalisé en 1538 sur commande du comte Georges Ier de Wurtemberg, qui possédait Montbéliard, ville allemande jusqu’en 1793. Il a été réalisé par l’artisan Heinrich Füllmaurer.

→ Découvrir les tableaux du retable

Son premier usage fut vraisemblablement de servir de petit catéchisme illustré pour le comte Georges, dans la chapelle familiale au Château de Montbéliard. Il est même probable qu’aucun habitant ne l’ait aperçu dans la ville jusqu’à ce qu’il soit rapatrié en Allemagne. Car à la mort du comte, son fils Frédéric Ier de Wurtemberg fit démonter le retable pour l’emporter à Stuttgart. Mais 80 ans plus tard éclate la guerre de Trente Ans qui ravage l’Allemagne. Les Habsbourg pillent la région et repartent avec le précieux objet comme butin de guerre jusqu’à Graz en Autriche, puis à Vienne. Depuis le retable n’a pas bougé et est désormais détenu par le prestigieux Musée d’histoire de l’art de Vienne. Il y a quelques années, celui-ci a accepté d’accorder les droits de reproduction à la Société d’émulation de Montbéliard, afin qu’elle en fît réaliser une copie. Le fac simile a été accueilli en grande pompe en juin 2016 et se trouve toujours exposée au temple Saint-Martin, à Montbéliard.

Raphaël Georgy

Partager par mail
Publié le 10 novembre 2017

Commentaires

Aucun commentaire