Services nationaux

L'équipe des services nationaux se compose avec la présidente du Conseil national, du secrétaire général, du directeur des services, du responsable du service administratif et juridique et  des secrétaires nationaux chargés de la Coordination nationale d'Evangélisation et Formation, de  l'animation des Réseaux jeunesse, de la communication, des relations internationales.

Adresse : 47 rue de Clichy 75311 Paris Cedex 09 

Téléphone : +33 (0)1 48 74 90 92

Présidente
du Conseil national

Emmanuelle Seyboldt

Le Conseil national compte 20 membres, hommes et femmes, ministres et membres de l’Église, luthériens et réformés, tous bénévoles (à l’exception de sa présidente). Ces membres ont été élus au Synode national de Lille en mai 2017 pour un mandat de 4 ans.

Le Conseil national représente le Synode national dans l’intervalle de ses sessions. Il veille sur la vie de l’Église, la représente, en assure la gestion, nomme un certain nombre d’instances. Il fixe l’ordre du jour du Synode national, devant qui il rend compte de son action, prépare ses travaux et en applique les décisions.

Il se réunit six fois par an. Sa présidente est la pasteure Emmanuelle Seyboldt, élue en mai 2017.

Secrétaire général

Didier Crouzet

Le secrétaire général est chargé du suivi des ministres, et plus spécifiquement de leur accompagnement.

Accompagner, c’est prendre soin : écouter, conseiller, entendre les demandes, repérer les difficultés. Accompagner, c’est aussi valoriser les compétences et les charismes afin de trouver la meilleure adéquation entre un ministre et un poste. Cet accompagnement se fait en lien étroit avec les présidents de Conseil régional et les inspecteurs ecclésiastiques. Avec la commission des ministères, le secrétaire général anime la réflexion de fond concernant les ministres et les ministères. Au sein de la Communion protestante luthérienne et réformée, il oriente la formation permanente des ministres. Le secrétaire général tient à jour le rôle des ministres, c'est-à-dire la liste des ministres reconnus et ordonnés par l’Église protestante unie de France. Avec le directeur des services, il veille au suivi administratif de chaque ministre. Le secrétaire général travaille en dialogue constant avec la présidente du Conseil national et les secrétaires nationaux.

  

Commission des ministères

Vincent Nême-Peyron

Le pasteur Vincent Nême-Peyron préside la Commission des ministères depuis 2017.

Elue par le Synode national, la Commission des ministères a la responsabilité de discerner qui peut devenir ministre de l’Eglise protestante unie de France (pour en savoir plus sur cette Commission). Le rôle de son président est de coordonner les travaux de la Commission et d’assurer la préparation des entretiens et le suivi des décisions. Il informe et accompagne les candidats au ministère, les étudiants en théologie, les ministres d’autres Eglises et suit le parcours et la formation des ministres débutants. Il est membre de différentes instances ecclésiales au sein de l’EPUdF et est en relation étroite avec le secrétaire général, les présidents de conseil régional et les inspecteurs ecclésiastiques. Il fait lien avec les facultés de théologie, participe à la formation permanente des pasteurs et est en contact avec les responsables de ministères d’autres Eglises. Il contribue aussi à la réflexion de l’Eglise sur les ministères. Il se situe ainsi à l’articulation entre des parcours de vocation personnelle et la réalité de l’Eglise, de sa mission et de ses ministères.

Coordination nationale évangélisation et formation

Gwenaël Boulet

Ëtre témoin de l'Evangile aujourdh'ui

Pour vous faire une idée de la coordination nationale, imaginez une équipe composée de réformés et de luthériens, de pasteurs et de non-pasteurs, venant de différents ancrages régionaux, d’horizons théologiques variés, et tous témoins joyeux de leur foi.

14 personnes au service de l’Eglise et du rayonnement de la Parole, qui ont pour mission de coordonner des initiatives dans les domaines de l’évangélisation et de la formation. Cette coordination est élue par le synode pour un mandat de quatre ans. Son travail est animé par la secrétaire nationale, la pasteure Gwenaël Boulet, nommée par le Conseil national en juillet 2017

Notre Eglise est riche de créations. La coordination valorise donc ce qui existe, met en lien les acteurs de projets. Quand cela est nécessaire, elle crée des outils de formation et pilote des projets nationaux. Elle accompagne aussi le service national de catéchèse. Disponible à l’appel de Dieu, elle est attentive aux réalités de notre Eglise et y porte la promesse que le Royaume n’est pas seulement pour demain.

Animation des réseaux jeunesse 

Christine Mielke  

 

La secrétaire national à l’animation des réseaux jeunesse a la volonté d’inscrire l’animation jeunesse dans la perspective de l’Église unie. elle est chargée dans :

la recherche de synergies entre et avec les animateurs et réseaux régionaux ;

la mise en valeur et la communication des projets, des témoignages, des expériences ;

l’animation des réseaux pour faire circuler idées et informations, notamment en favorisant l’utilisation des médias familiers aux jeunes

la consolidation des liens avec les mouvements de jeunesse partenaires (EEUdF, Baladins…) au travers de conventions, de formations communes, d’échanges de savoir-faire, etc ;

la participation à l’organisation et l’animation des grands projets nationaux (type « Grand KIFF »)

 

Service communication

 Daniel Cassou

Coordonner la communication interne et externe de l'Église protestante unie de France.

Profitant de l’impulsion donnée par la constitution de l’Église unie et la perspective de l’année 2017, elle se dote d’une politique de communication tant en interne au sein du protestantisme, qu’en externe par la création du poste de chargé de communication et la mise en place d’une équipe de pilotage en 2013.

Dans un premier temps sa mission prioritaire est de participer à la formation des membres engagés (pasteurs, conseillers presbytéraux ou régionaux, animateurs, prédicateurs…) par des outils adaptés et le partage d’information synthétique et pertinente.

Ce service anime le portail web et les réseaux sociaux de l’Église unie, soutient les radios protestantes et le réseau des radios chrétiennes francophones, accompagne la presse régionale protestante et les éditions Olivétan.

Daniel Cassou est secrétaire national chargé de la communication depuis juillet 2013.

 

Relations internationales

Claire Sixt-Gateuille

Ce service a trois missions :

créer, maintenir, renforcer les liens de l’Église protestante unie de France avec les Églises partenaires d’autres pays, principalement luthériennes, réformées et unies, soit à travers des relations bilatérales, soit à travers des organismes internationaux, tels que la Cevaa (communauté d’Église en mission), le Conseil œcuménique des Églises, la Conférence des Églises Protestantes des Pays Latins d’Europe.

 accueillir les visiteurs étrangers et organiser des rencontres.

 nourrir la réflexion de l’Église protestante unie sur les questions internationales et la mission (avec le Service protestant de Mission - Defap), promouvoir des temps de formation.

La secrétaire national chargé des relations internationales de l’EpudF, la pasteur Claire Sixt-Gateuille est également au service des Églises locales et des membres de l’Église. Ce poste se situe à l’interface des différents organismes dans lesquels l’EpudF est impliquée. L’enjeu est faire le lien, d’aider à tirer bénéfice les uns des autres, de donner de la cohérence aux engagements de l’EpudF dans l’Église universelle.

Cette mission est portée par une conviction et par une vision, définies par le synode national de l'Église réformée de France de 2003 à Bordeaux sur l’Église universelle. Une conviction : aucune Église ne peut remplir seule sa mission, parce qu’aucune Église n’est à elle seule l’Église de Jésus-Christ. Les Églises comme les individus croyants ont besoin des autres pour approfondir leur foi et mieux témoigner face aux défis de notre temps.

Une vision : l’Église universelle, inspirée par l’Esprit de Dieu, est le signe d’une communauté humaine ouverte, pluraliste, solidaire. C’est forte de cette inspiration que l’Église protestante unie de France, à travers ses relations internationales, souhaite œuvrer avec d’autres à rendre notre terre habitable. 

Pour aller plus loin :

Les fondements théologiques

 Directeur
des services

Thierry Besançon

Les tâches assurées par les services du siège, sous la responsabilité de Thierry Besançon, sont réparties entre deux services :

  • un service « comptable et financier », piloté par Thierry Besançon, prend en charge les dossiers comptabilité, contrôle de gestion, paie, banque et trésorerie. Cette responsabilité porte non seulement sur l’Union elle-même (régions et siège), mais sur des institutions qui lui sont proches : Institut protestant de Théologie, Fondation pour les ministres des Eglises protestantes de France, paie des associations cultuelles membres de l’Union, etc.

    Un service « administratif et juridique », prend en charge les dossiers administratifs, immobiliers, les questions d’assurances et juridiques (y compris les questions juridiques relatives aux associations cultuelles: statuts, regroupements…), et les dossiers informatiques. Il est piloté par Franck Rembert

Les services jouent un rôle important de conformité de l’administration de l’Eglise unie, de coordination entre les neuf régions et inspections, de mutualisation de moyens et de partage d’expériences.

 

Responsable informatique en charge du système d'information

Franck Rembert

Les missions du service informatique, est d'être le garant du système d’information de l'Union nationale, au bénéfice des associations cultuelles et des régions dans le cadre du règlement général sur la protection des données (RGPD).

 

Partager par mail