Sainte-Catherine-de-Fierbois

Une communauté franco-néerlandaise se réunit à la chapelle de Sainte-Catherine-de-Fierbois (à la Rainière, au sud du Bois St-Maurice)
et y célèbre le culte le dimanche à 10h30 deux fois par mois (les 1ers et 3èmes dimanches).

Dans l'immédiat après-guerre, des Néerlandais protestants, membres de la Hervormde Kerk ou de la Gereformeerde Kerk, se sont installés sur le plateau de Sainte-Maure, dans des professions agricoles. À l'invitation des pasteurs néerlandais de Paris, ils ont constitué une seule communauté, et se sont rapprochés de l'Église réformée française la plus proche, celle de Tours. La chapelle a été inaugurée en avril 1958. Depuis cette époque, la paroisse a été desservie par l'un des pasteurs de Tours, puis celui de Châtellerault, puis à nouveau celui de Tours.

Des fidèles sont repartis aux Pays-Bas, d'autres ont vu leurs enfants épouser des Français(es). Quelques fidèles qui ne sont pas d'origine néerlandaise, mais qui habitent le sud du département, ont rejoint la communauté. Elle constitue aujourd'hui le secteur sud de l'Église de Touraine. Les cultes y sont désormais célébrés uniquement en français, sauf exception.

Téléchargez ici la brochure du 50ème anniversaire.

inauguration Ste-Catherine clairière

 

Ste-Catherine méchoui clairière

 

La paroisse de Sainte-Catherine a gardé un Conseil de secteur pour l'ani-mation de la vie paroissiale locale. Présidé par Ko de PUTTER, il est également composé de Danielle BALLAIRE (trésorière), Corinne BEAUCHESNE (trésorière adjointe), Jeanine CRESPIN, Janny de REGT (secrétaire) et l'un des pasteurs de l'Église de Touraine.

Ce Conseil a été reconduit dans ses fonctions lors de l'assemblée de secteur du 3 février 2013, en présence de la présidente du Conseil presbytéral de l'Église de Touraine, assemblée qui, comme chaque année, avait entendu le rapport moral de son président et approuvé les comptes et le budget présentés par sa trésorière. L'assemblée a également évoqué d'éventuels travaux d'isolation à la chapelle, nécessités par la nouvelle ligne à grande vitesse du TGV, ainsi que la journée du 3ème dimanche de juin qui réunit toute l'Église de Touraine pour la fin de l'année autour d'un méchoui.