Eglise protestante unie de France

Vannes Morbihan Est

 

Commencer la journée avec la parole biblique !

Jésus, est le oui à tout ce que Dieu a promis.  

2 Corinthiens 1.20 

 

2 Corinthiens 1.12–2.4 

Paul change ses projets de voyage

Voici pourquoi nous sommes fiers, et notre conscience en est témoin : nous avons agi simplement et sincèrement avec tout le monde et surtout avec vous. Cela nous venait de Dieu, c’est la bonté de Dieu qui nous guidait, et non la sagesse humaine.

\v 13-14 En effet, dans nos lettres, nous vous écrivons seulement ce que vous lisez et ce que vous comprenez, et rien d’autre. Il y a une chose que vous avez comprise en partie, mais j’espère que vous la comprendrez totalement. Cette chose, la voici : vous pouvez être fiers de nous, comme nous serons fiers de vous, le jour où le Seigneur Jésus viendra.

J’étais sûr de cela, c’est pourquoi je voulais passer d’abord chez vous, pour vous donner de la joie deux fois.

De chez vous, je voulais aller en Macédoine, et à mon retour de Macédoine, je voulais revenir chez vous, pour que vous me donniez les moyens d’aller en Judée.

Quand j’ai décidé cela, est-ce que j’ai agi sans réfléchir ? Ou bien, quand je prends une décision, est-ce que je fais seulement ma volonté en disant à la fois « oui » et « non » ?

Dieu lui-même le sait bien : ce que nous vous disons, ce n’est pas à la fois « oui » et « non ».

Silas, Timothée et moi, nous vous avons annoncé le Fils de Dieu, Jésus le Christ. Eh bien, Jésus n’a pas été « oui » et « non », mais il a toujours été « oui ».

En effet, Jésus, est le « oui » à tout ce que Dieu a promis. C’est donc aussi par Jésus que nous disons notre « oui » à Dieu pour lui rendre gloire.

Et c’est Dieu lui-même qui nous rend forts avec vous, pour le Christ. C’est lui qui nous a mis à part,

qui a posé sa marque sur nous. Il a mis l’Esprit Saint dans nos cœurs, et cet Esprit est la première part des biens qu’il va nous donner.

Je prends Dieu comme témoin, je dis la vérité. Plutôt mourir que mentir ! Je ne suis pas revenu à Corinthe, parce que je n’ai pas voulu vous faire de la peine.

Nous ne cherchons pas à vous dire ce que vous devez croire. En effet, votre foi est solide, mais nous souhaitons travailler avec vous à votre joie.

Voici ce que j’ai décidé : je ne reviendrai pas chez vous, si cela doit vous rendre tristes.

Si moi, je vous rends tristes, qui peut encore me donner de la joie ? Est-ce que ce n’est pas justement celui que j’ai rendu triste ?

À mon arrivée chez vous, certains risquaient de me rendre triste. Pourtant, c’est eux qui devaient me donner de la joie. C’est la raison pour laquelle je vous ai écrit. J’en suis sûr : quand je suis joyeux, vous pouvez être joyeux, vous aussi.

Oui, je vous ai écrit en pleurant beaucoup, j’avais le cœur plein de tristesse et d’inquiétude. Pourtant, je n’ai pas écrit pour vous rendre tristes, je l’ai fait pour vous montrer l’amour très grand que j’ai pour vous.

Voici ce que j’ai décidé : je ne reviendrai pas chez vous, si cela doit vous rendre tristes.

Si moi, je vous rends tristes, qui peut encore me donner de la joie ? Est-ce que ce n’est pas justement celui que j’ai rendu triste ?

À mon arrivée chez vous, certains risquaient de me rendre triste. Pourtant, c’est eux qui devaient me donner de la joie. C’est la raison pour laquelle je vous ai écrit. J’en suis sûr : quand je suis joyeux, vous pouvez être joyeux, vous aussi.

Oui, je vous ai écrit en pleurant beaucoup, j’avais le cœur plein de tristesse et d’inquiétude. Pourtant, je n’ai pas écrit pour vous rendre tristes, je l’ai fait pour vous montrer l’amour très grand que j’ai pour vous.

Psaume 110 

Ce que le Seigneur déclare au roi

Psaume de David. Le Seigneur déclare à mon maître : « Viens t’asseoir à ma droite, je vais mettre tes ennemis sous tes pieds. »

Le Seigneur étendra ton pouvoir depuis le temple de Sion ! Et toi, tu commanderas aux ennemis qui t’entourent !

Ton peuple arrive plein d’ardeur le jour où tu rassembles ton armée. Sur les montagnes saintes, les jeunes gens viennent vers toi, comme les gouttes d’eau au lever du soleil.

Le Seigneur a fait ce serment, il ne reprendra pas sa parole : « Tu es prêtre pour toujours à la façon de Melkisédec. »

Le Seigneur est près de toi. Le jour où il se met en colère, il écrase les rois.

Il juge les peuples, il écrase les chefs sur toute la terre. Tout est plein de cadavres.

En chemin, le roi boit l’eau du torrent, c’est pourquoi il relève la tête.

 

© FPF 2007 et SBF 

www.la-bible.net

La Bible : Parole de Vie