Eglise protestante unie de France

Vannes Morbihan Est

 

Commencer la journée avec la parole biblique !

Est-ce que tu connais les secrets de Dieu ? Est-ce que tu es le seul à posséder la sagesse ? 

Job 15.8 

 

Job 15.1-35 

Alors Élifaz de Téman a pris la parole. Il a dit à Job :

« Un sage comme toi ne donne pas de réponse qui n’a pas de sens, il ne fait pas de discours aussi vides !

Tu te défends avec des mots qui ne servent à rien, tu parles pour ne rien dire.

De plus, tu détruis le respect envers Dieu, tu supprimes la prière.

« Tu parles ainsi parce que tu es coupable, et tes paroles sont des mensonges.

C’est ta bouche qui te condamne, ce n’est pas moi. Tout ce que tu dis t’accuse.

« Est-ce que tu es le premier homme né sur la terre ? Est-ce que tu es venu au monde avant les collines ?

Est-ce que tu connais les secrets de Dieu ? Est-ce que tu es le seul à posséder la sagesse ?

« Tout ce que tu sais, nous le savons, ce que tu as compris, nous le comprenons.

Il y a même parmi nous un ancien, un homme plus âgé que ton père !

Tu crois donc que tu n’as pas besoin des consolations de Dieu, de nos paroles pleines de douceur ?

« Pourquoi cette colère ? Pourquoi ces étincelles dans tes yeux ?

Pourquoi cette mauvaise humeur contre Dieu ? Pourquoi laisser de telles paroles sortir de ta bouche ?

L’être humain, qu’est-ce qu’il est pour se croire pur ? L’enfant d’une femme, qu’est-ce qu’il est pour se dire sans défaut ?

Dieu ne fait même pas confiance à ses anges, et pour lui, le ciel même est impur.

Alors, que dire de l’homme, cet être détestable et corrompu ? Il fait le mal aussi facilement qu’il boit de l’eau !

« Écoute-moi, je veux t’apprendre quelque chose, je veux te dire ce que j’ai vu.

Je veux partager avec toi l’enseignement des sages. Ils racontent sans rien cacher ce qu’ils ont reçu de leurs ancêtres.

Dieu avait donné le pays uniquement à ceux-ci, et aucun étranger n’était passé chez eux. Voici cet enseignement :

« Les gens mauvais souffrent toute leur vie, et les années des dictateurs sont limitées.

Des voix terribles crient dans leurs oreilles. Les bandits tombent sur eux en pleine paix.

Ils ne croient plus qu’ils pourront sortir de la nuit. Les dictateurs le savent bien : ils vont mourir d’une mort violente,

et les charognards les dévoreront. Les dictateurs sont sûrs d’une chose :

des jours sombres se préparent pour eux. Le malheur et l’angoisse les font trembler de peur et tombent sur eux comme les soldats du roi passent à l’attaque. »

« Voilà ce qui arrive à celui qui lève le poing contre Dieu, qui se dresse contre le Tout-Puissant.

« Cet homme-là court, tête baissée, pour attaquer Dieu, protégé par son gros bouclier.

Son visage est bien rond, son corps est gros et gras.

Il avait occupé des villes détruites, des maisons vides, prêtes à tomber en ruines.

« Mais il ne pourra jamais devenir riche, ou bien sa fortune ne durera pas, il n’aura pas d’influence dans le pays.

Il ne pourra pas sortir de la nuit. Il sera comme un arbre aux branches séchées par le feu, et le souffle de Dieu l’emportera au loin.

« Il ne doit pas compter sur la malhonnêteté. En effet, c’est un mauvais chemin, et il serait payé selon sa conduite.

Cela se passera avant sa mort, et il ne portera plus de branches nouvelles.

Comme une vigne, il laissera tomber son raisin encore vert, comme l’olivier, il perdra ses fleurs.

« Oui, la bande des gens mauvais est privée d’enfants et de petits-enfants. Le feu dévorera leurs maisons remplies de cadeaux qui corrompent.

Celui qui porte le mal en lui accouche du malheur. Ce qu’il prépare dans son cœur le trompera lui-même. »

Psaume 58 

Oui, sur la terre, il y a un Dieu qui juge

Poème de David, pris dans le livre du chef de chorale. Sur l’air de : « Ne détruis pas... »

Vraiment, quand vous parlez, la justice est muette. Est-ce que vous jugez les gens avec justice ?

Mais non, vous faites exprès d’être injustes, vous répandez vous-mêmes la violence dans le pays.

Les gens mauvais sont méchants dès leur naissance. Dès le ventre de leur mère, ils se trompent de chemin et ils mentent.

Leur bouche est pleine de venin, comme la bouche de la vipère. Ils ferment leurs oreilles comme un serpent sourd,

qui n’entend pas la musique des charmeurs, ni celle du magicien le plus habile.

Ô Dieu, ces gens-là sont comme des lions. Casse leurs dents, Seigneur, brise leurs mâchoires !

Qu’ils disparaissent comme l’eau qui coule ! Que leur flèche soit sans force !

Qu’ils ressemblent à la limace qui fond en avançant ! Comme l’enfant mort-né, qu’ils ne voient pas le soleil !

Que la tornade emporte les gens mauvais avant que le contenu de vos marmites ne cuise !

Dieu les punira très sévèrement, il les fera mourir. Alors celui qui obéit à Dieu se réjouira, car la justice a été rendue.

Et on dira : « Oui, celui qui obéit à Dieu est récompensé, oui, sur la terre, il y a un Dieu qui juge. »

 

© FPF 2007 et SBF 

www.la-bible.net

La Bible : Parole de Vie