Proclamer les hauts faits du Seigneur !

Célébration et journée à Viane pour la semaine de prière pour l’unité des chrétiens du 18 au 25 janvier 2016

A Viane, dimanche 24 janvier, s’est déroulée comme chaque année, la traditionnelle célébration œcuménique pendant la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens.

Un compte rendu succint a été publié dans le journal Ensemble et dans l'Echo de la Montagne, en voici la version détaillée

 

C’est au temple protestant que les communautés religieuses du secteur se retrouvent pour une célébration commune.

Le pasteur Emmanuel Mourier, de l’Eglise protestante unie, accueille les très nombreuses personnes présentes au nom de l’unité des chrétiens, souhaitant la bienvenue au pasteur Francine Bonnet, de l’Eglise évangélique libre et à l’abbé Jacques Muccignat pour l’Eglise catholique.

 

 En préambule, Francine Bonnet nous parle de la Lettonie, petit pays balte qui a préparé cette année 2016, le thème et les textes de la Semaine de prière. Marqué par une histoire douloureuse, il est cependant au carrefour des traditions catholique, luthérienne et orthodoxe.

 

Emmanuel Mourier nous présente le fil conducteur de la commémoration de ce jour : « Vous êtes la race élue, la communauté sacerdotale du roi, la nation sainte, le peuple que Dieu s’est acquis, pour que vous proclamiez les hauts faits de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière. » (1 Pierre 2, et devenir « sel et lumière de la terre » (Matt. 5).

La lanterne créée par les enfants lors du camp d’été, diffuse sa lumière au pied de la chaire et une première bougie posée à côté de la Bible est allumée.

Ce mot d’accueil est suivi du cantique « Chantez, Priez, Célébrez ».

La liturgie se poursuit par des prières pour demander l’Esprit Saint et des prières de réconciliation entrecoupées par le chant de l’assemblée : « Magnifique est le Seigneur. »

 

 

 

 

 

 

La quinzaine d’enfants regroupés vont chercher une bougie qu’ils allument et posent au hasard sur la table de communion, petits points de lumière dans le monde, puis des membres des trois Eglises proclament la parole de Dieu : Esaïe 55, 1-3 et le Psaume 145, 8-9. 15-16. 17-18.

Les enfants nous invitent à chanter avec eux : « Allume une étoile ».

 

C’est l’abbé Jacques qui assure la prédication après lecture des deux textes cités au début : Matthieu 5, 13-16 et l’Epitre de Pierre : 1 Pierre 2, 9-10.

L’abbé évoque tout d’abord le psaume 133 v 1 (132 dans les traductions catholiques.)

« Qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble. »

Tout en dialoguant avec les enfants assis devant lui, il nous parle des propriétés de la lumière et du sel dont Jésus fait deux images de la vie chrétienne dans les béatitudes (Matthieu 5, 13-16). Les béatitudes constituent l’Evangile de l’Evangile.

Derrière ces exhortations, se dessine le visage de Jésus. Lui, il les a incarnées parfaitement. La Lumière, le sel, c’est lui. Reste pour nous à refléter un peu de sa Vie. Reste, pour nous chrétiens de toutes confessions, à être non pas du sucre, mais du sel, dans la société, pour reprendre les mots de Paul Claudel.

 

Suite à cette homélie et avec le chœur des enfants, l’assemblée chante : « La lumière est venue sur la terre ».

 

Le pain, surtout le pain bis, est un symbole letton d’hospitalité. Il est d’usage qu’en signe de bénédiction, les amis présentent une miche de pain sur laquelle on a répandu du sel.

En ce jour à Viane, des corbeilles circulent et chacun peut prendre un morceau de pain, trempé dans du sel. C’est un moment de communion très fort avec nos amis de Lettonie, à la fois si proches et si éloignés de nous, le tout dans une ambiance propice avec un accompagnement joué à l’orgue.

 

L’offrande est dédiée à l’aide des demandeurs d’asile à Lampedusa (Italie) et à Calais selon la proposition du conseil des églises chrétiennes en France

 

Après des prières d’espérance données par les intervenants des Eglises, et une reprise du refrain « La lumière est venue sur la terre », les deux pasteurs et l’abbé donnent la bénédiction et terminent d’une même voix : « Allez dans la paix du Christ ! »

Accompagnés par Emmanuel, les enfants chantent « Allez crier sur la montagne » et leur prestation a été vivement applaudie. C’était réconfortant !

 

Voilà une cérémonie bien orchestrée, avec les trois prédicants et les intervenants des communautés respectives qui se sont impliqués pour sa réussite.

 

 A midi, une centaine de personnes se dirige vers la salle des fêtes : un apéritif les attend accompagné de bougnettes délicieuses.

Une fois installé, en respectant la consigne pour éviter les embouteillages, avec discipline, chacun peut remplir son assiette au buffet garni.

Ensuite, un sauté de veau est le bienvenu avec en accompagnement des pommes de terre en robe des champs.

Enfin le dessert apprécié par les petits comme les grands et un bon café clôturent ce moment convivial (je n’ose pas dire œcuménique) où chacun a pu deviser avec des amis, faire des connaissances, apprendre des nouvelles du pays.

 

Je n’ai remercié personne dans cet article, la liste serait trop longue… un simple « Merci à toutes et à tous, petits et grands ! » où chacun se reconnaîtra.

 

La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens est un temps fort pour les communautés chrétiennes de la Montagne.

Les Lettons auront-ils un écho de cette journée où nous avons été de tout cœur avec eux à Viane en ce 24 janvier ?

 

Rémi Chabbert

PS : on peut réécouter les chants des enfants ici

Partager par mail
Publié le 04 février 2016

Commentaires

Aucun commentaire